Entretien d’une chaudière : Comment cela ce passe ?

Vous devez faire entretenir votre chaudière par un artisan compétent une fois par an, qu’elle fonctionne au gaz, au fioul ou au charbon. Mais, pour que vous ne soyez pas effrayé lorsqu’il l’examine, nous allons vous guider à travers les nombreuses procédures d’entretien de la chaudière.

Pourquoi faire l’entretien de votre chaudière ?

Selon le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009, l’entretien des chaudières est obligatoire une fois par an pour les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Il s’applique aux chaudières à fioul et à gaz, ainsi qu’aux chaudières à bois, à charbon de bois et multi-combustibles. Si la chaudière est louée, le locataire est responsable de son entretien, sauf si le bail prévoit le contraire ou s’il s’agit d’une chaudière commune.

Chaque année, un chauffagiste agréé doit nettoyer, régler et tester le fonctionnement de la chaudière. Il doit également évaluer les émissions polluantes dans l’atmosphère et donner des conseils d’utilisation. A l’issue de la procédure, l’expert en chauffage doit établir une attestation d’entretien, qui doit être conservée pendant au moins deux ans et présentée en cas de sinistre ou à la demande du bailleur.

Il faut toutefois noter que si l’entretien de la chaudière est obligatoire, aucune sanction n’est conseillée en cas d’infraction. Toutefois, en cas d’accident lié au chauffage, la compagnie d’assurance est en droit d’obtenir le certificat d’entretien fourni par le chauffagiste agréé afin d’établir si la faute de la panne est due à une chaudière mal entretenue. Si c’est le cas, l’assurance n’est pas tenue de payer les dommages causés par la chaudière.

Quand faire son entretien de chaudière?

Il n’y a pas de date fixe pour l’entretien de votre chaudière, cela dépend entièrement du type d’installation !

La date d’entretien est déterminée par le fait que votre chaudière produit ou non de l’eau chaude sanitaire.

La chaudière produit de l’eau chaude sanitaire : Si votre chaudière produit de l’eau chaude sanitaire, il n’y a pas de meilleur moment pour effectuer l’entretien car la chaudière fonctionne toute l’année.

La chaudière ne crée pas d’eau chaude sanitaire : si la chaudière est juste responsable du chauffage, il est préférable d’effectuer l’entretien avant la saison estivale. Pendant l’été, la chaudière n’est pas opérationnelle, et lorsqu’elle l’est, l’humidité s’accumule dans le corps de chauffe de la chaudière. Lorsque l’humidité et les sous-produits de combustion se combinent, ils forment un mélange corrosif qui endommage les matériaux.

L’entretien devrait idéalement être effectué vers la fin de la saison de chauffage.

Pourquoi faire appel à un artisan qualifié pour l’entretien de votre chaudière ?

Son savoir faire

Un chauffagiste professionnel est un artisan chevronné qui est répertorié pour ses qualités d’écoute, ses connaissances et ses attentes en matière de travail bien fait. Avant d’intervenir sur votre système de chauffage, il évalue vos demandes et inspecte les caractéristiques de votre propriété.

En faisant appel à un chauffagiste compétent, vous avez l’assurance que le travail sera effectué dans le respect des règles de sécurité en vigueur. En outre, des conseils d’experts vous seront fournis sur la manière de chauffer correctement votre maison en hiver et de bénéficier ainsi d’un confort thermique optimal.

Une garantie certifiée

Un chauffagiste professionnel est tenu d’avoir une assurance pour l’ensemble de ses interventions. Si l’action de l’artisan affecte la solidité ou l’étanchéité de votre chaudière, sa responsabilité civile sera engagée.

Des prix justes

Le coût de l’installation et de l’entretien de votre système de chauffage varie en fonction du type et de la technologie de votre chaudière. Un expert en chauffage compétent, en revanche, vous permettra de profiter des prix avantageux obtenus auprès des fournisseurs et des fabricants, ainsi que d’autres avantages tels que des crédits d’impôt ou une TVA réduite.

Après avoir fait une étude de votre installation, un chauffagiste professionnel vous fournira un devis des travaux à réaliser pour l’entretien de votre chaudière fioul, gaz ou bois.

Le devis sera définitif et correspondra à la charge de travail. Cette dernière, si elle est bien précisée, vous évitera des chocs désagréables et vous permettra de ne pas dépenser plusieurs fois pour la même tâche.

chauffagiste controle chaudière

Que vérifie le chauffagiste pendant l’entretien d’une chaudière ?

Au cours de son intervention, le professionnel est amené à inspecter divers composants du système de chauffage. La vérification des éléments de raccordement, l’étanchéité du mécanisme d’évacuation des fumées, les mesures de sécurité de l’installation, les joints, les réglages éventuels des appareils, ou encore le nettoyage du ventilateur sont autant d’actes concernés. dans le cadre de la révision d’une chaudière.

La vérification de l’équipement doit s’accompagner d’une vérification du taux de monoxyde de carbone, d’une mesure de la température des fumées et d’une vérification des performances environnementales de l’appareil.

Si nécessaire, le spécialiste peut également donner des conseils sur le bon fonctionnement des équipements de chauffage au quotidien.

Le professionnel doit proposer une attestation d’entretien au particulier ou au gestionnaire immobilier dans les 15 jours suivant son intervention à l’issue de la révision de la chaudière.

Le document récapitulatif doit être conservé pendant au moins deux ans et fourni en cas de contrôle.

Ce certificat sera utilisé avec l’assurance en cas de sinistre, alors gardez-le précieusement !

Qui doit payer l’entretien d’une chaudière ?

La répartition des charges entre propriétaire et locataire repose sur un postulat très basique en droit. Si les dépenses sont liées à l’usage du logement (frais de nettoyage, frais d’entretien, travaux suite à une dégradation de la part du locataire), le coût de l’entretien d’une chaudière revient au locataire car c’est lui qui en bénéficie.

En revanche, les travaux liés à la structure même du logement (gros œuvre, menuiserie, etc.) ou à l’usure naturelle des équipements sont à la charge du propriétaire.

Dans le cas d’une chaudière à gaz, le locataire devra prendre en charge le coût de l’intervention annuelle. Parce qu’il bénéficie de l’usage quotidien de la chaudière et que c’est son usage annuel qui nécessite un entretien, il est juste que le coût lui soit transféré.

Même si le locataire est responsable de l’entretien de la chaudière, c’est au propriétaire de supporter la charge financière du remplacement de la chaudière si elle ne fonctionne plus de manière optimale. En effet, à moins que le comportement du locataire ne soit à l’origine du changement, la dégradation de l’état de la chaudière explique fréquemment la nécessité de la remplacer.

Selon la législation, le propriétaire doit louer un bien dont les équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire répondent aux normes de décence et de propreté. Par conséquent, il a l’obligation de mettre une chaudière aux normes.

Pourquoi opter pour un contrat d’entretien pour votre chaudière ?

L’entretien annuel de la chaudière est une nécessité légale. Un contrat d’entretien vous apportera sécurité, confort et tranquillité d’esprit. Il vous permettra également de bénéficier de garanties supplémentaires par rapport à une seule visite annuelle tout en maîtrisant vos dépenses.

Un contrat couvrira la visite d’entretien ainsi que d’autres garanties. De nombreux contrats incluent par exemple le déplacement et/ou la main d’œuvre en cas de panne, ainsi que le remplacement des pièces.

Plus concrètement, cela représente un certain nombre d’avantages :

La pleine conscience. Le chauffagiste organise la visite d’entretien, vous n’aurez pas à y penser chaque année.

Une meilleure gestion du budget.

En effet, les pannes de chaudière sont un facteur d’imprévisibilité pour votre trésorerie. Les contrats offrent une protection plus ou moins importante contre ces risques. Certains chauffagistes, vous proposent également de payer votre contrat par prélèvement automatique mensuel ou trimestriel, ce qui vous permet d’étaler le coût sur l’année.

Laisser un commentaire