Mauvaises odeurs venant de la plomberie : comment régler le problème ?

Il arrive que des mauvaises odeurs se dégagent des canalisations. Il s’agit d’un phénomène désagréable, qui se produit fréquemment, surtout dans les sanitaires peu utilisés comme les pièces d’eau secondaires, où le niveau d’eau dans le siphon peut devenir très bas. Dans ce cas, il suffit de faire couler un peu d’eau d’une manière quotidienne, afin d’avoir un niveau suffisant qui empêche les odeurs.

Que ce soit dans des toilettes, un évier, une cuisine ou un lavabo de salle de bain, les mauvaises odeurs qui s’échappent des canalisations doivent être traitées avant de se diffuser dans le reste de la maison. De nombreuses solutions existent pour remédier à ce désagrément.

Mauvaises odeurs dans les canalisations, bien identifier la source avant de traiter

Les mauvaises odeurs proviennent souvent d’un siphon bouché, d’une douche où sont accumulés les cheveux, ou d’un évier de cuisine rempli de déchets de nourriture et de gras. La source du problème doit être rapidement identifiée, afin de trouver la solution la plus appropriée.

C’est sans doute le siphon de l’évier de cuisine qui est le plus sollicité, car il accumule tous les jours du gras et de la nourriture décomposée. C’est donc cet endroit qui présente le plus de risque de dégagement d’odeurs incommodantes, mais il arrive également que le problème provienne de la douche, de la fosse septique, d’un robinet mal entretenu ou des toilettes.

Quoiqu’il en soit, il est essentiel de trouver l’origine des mauvaises odeurs et d’appliquer les techniques qui conviennent pour pallier cet inconvénient. Il est également utile de procéder à certaines vérifications d’une manière régulière au niveau des canalisations, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Les odeurs désagréables qui remontent de la fosse septique vers les tuyauteries peuvent avoir de nombreuses causes, comme l’évaporation de l’eau du siphon, la présence d’un bouchon qui obstrue le siphon, un défaut d’entretien, un problème de plomberie ou une canalisation qui n’a pas été bien condamnée après avoir servi pour un ancien appareil électroménager par exemple.

L’évaporation de l’eau du siphon, souvent associée à une inutilisation prolongée, provoque la baisse de la réserve d’eau, qui joue le rôle de bouchon hydraulique permettant d’éviter la remontée des odeurs à la surface.

L’accumulation de déchets dans les tuyaux est généralement due à un mauvais entretien, ce qui entraîne la formation de bouchons et un retour de canalisations au niveau de la douche ou des éviers.

Il est également utile de rappeler que les odeurs fétides sont souvent liées à des remontées de gaz nocifs émanant de la fosse septique lors de la décomposition des matières organiques. Pour éviter les dangers de ce type de gaz, il est essentiel de penser à nettoyer régulièrement la fosse septique, de procéder à une vidange ou de poser un filtre spécifique.

Entretenir et nettoyer le siphon

Le siphon est une partie de la canalisation sous forme de coude, qui doit être constamment remplie d’une petite quantité d’eau, appelée garde ou réserve d’eau, dont le rôle est d’éviter la remontée des odeurs. Il arrive fréquemment que le siphon s’assèche sous l’effet de l’évaporation de l’eau, souvent à cause d’une inutilisation prolongée.

Dans cette situation, le plus simple est de faire couler l’eau et de patienter quelques heures pour vérifier si les mauvaises odeurs se dissipent, tout en prenant soin de bien aérer la pièce concernée. S’il s’agit d’une maison secondaire ou d’une deuxième pièce d’eau peu utilisée, il peut être intéressant de penser à s’équiper d’un siphon avec clapet anti retour, sans garde d’eau.

Si le siphon est bouché par l’accumulation de déchets, il devient urgent de le désobstruer en le dévissant et en récupérant l’eau avec les déchets dans une bassine placée en-dessous. Le siphon doit ensuite être nettoyé à l’aide d’une petite brosse, avant de le revisser, tout en vérifiant que le joint d’étanchéité est bien positionné pour éviter les fuites.

Pour éviter les mauvaises odeurs dans les siphons, un nettoyage régulier au vinaigre blanc et bicarbonate de soude peut être effectué, visant à éliminer les saletés susceptibles de provoques les senteurs. L’association de ces deux produits est à la fois inoffensive, efficace et peu chère, elle combine les propriétés nettoyantes du bicarbonate de soude avec le pouvoir désinfectant et l’acidité du vinaigre blanc. Il suffit alors de verser du bicarbonate de soude dans le siphon, d’ajouter un grand verre de vinaigre blanc et de laisser agir avant de rincer à l’eau très chaude.

Homme travaillant sous l'évier de cuisine fixant la plomberie

Le traitement des mauvaises odeurs dépend de leur origine

Pour traiter des odeurs fétides qui émanent de la plomberie, il est important de vérifier si elles proviennent de l’évier de la cuisine, des toilettes, de la douche, du lave-linge ou de l’extérieur, car le procédé n’est pas le même pour toutes ces situations. Dans tous les cas, la solution peut être chimique ou à base de produits plutôt écologiques, voire de recettes naturelles, tout aussi efficaces.

Si les odeurs proviennent de l’évier de la cuisine, qui représente la principale source de ce problème, il peut être recommandé de procéder simplement au nettoyage du siphon. Pour éviter que des restes de nourriture ou de graisse ne pénètrent dans les canalisations, l’astuce la plus simple est de placer des grilles au fond de l’évier.

Dans le cas d’odeurs en provenance des WC, il peut s’agir d’un dysfonctionnement de la fosse septique, à cause d’un probable engorgement, auquel cas il est préférable de faire appel à un professionnel pour procéder au nettoyage. Le débouchage des toilettes se fait soit à l’aide de produits spécifiques prévus à cet effet, soit en utilisant un furet ou une ventouse. Les mauvaises odeurs des WC peuvent également émaner d’une tuyauterie qui fuit ou bien être causées par un joint usé.

Dans certaines situations, les odeurs désagréables peuvent provenir de la douche ou de la baignoire, à cause d’une accumulation de cheveux. Dans ce cas, si le nettoyage ne suffit pas à supprimer les odeurs, il peut être utile de retirer le siphon pour le vider et de vérifier si les joints ne sont pas trop usés.

Enfin, si les odeurs arrivent de l’extérieur, il est possible que les bouches de ventilation de la fosse septique soient mal colmatées, ou que le circuit de ventilation ne fonctionne pas correctement. Il est alors recommandé de nettoyer le système, de vérifier qu’aucun obstacle ne gêne l’arrivée de l’air, de poser un filtre charbon sur les évacuations ou d’installer des clapets anti retours.

Les recettes naturelles pour lutter contre les mauvaises odeurs dans les canalisations

Pour prévenir l’apparition de mauvaises odeurs dans la plomberie, de nombreuses astuces de grand-mère sont souvent utilisées, avec une efficacité prouvée. La première solution, économique et naturelle, consiste à verser du marc de café dans la canalisation, et de le rincer avec de l’eau très chaude. Cette substance possède en effet des propriétés abrasives et absorbantes qui lui permettent de résorber les mauvaises odeurs et de nettoyer les tuyauteries, tout en empêchant la formation de bouchons.

Par ailleurs, le bicarbonate de soude, associé à du sel ou à du vinaigre blanc, est un produit redoutable contre les émanations désagréables. Il s’agit d’un désodorisant naturel, écologique et parfaitement efficace pour purifier les canalisations grâce à ses nombreuses propriétés chimiques.

Mélangé à du vinaigre blanc et à du sel, le bicarbonate de soude crée une réaction chimique qu’il faut laisser agir avant de rincer à l’eau claire bouillante.

Sinon, le vinaigre blanc peut être utilisé seul pour effectuer un entretien de la plomberie, il suffit alors d’en verser une quantité généreuse, de laisser agir plusieurs heures et de rincer à l’eau chaude. Efficace pour empêcher les remontées des mauvaises odeurs, le vinaigre blanc peut être utilisé aussi bien dans les canalisations des éviers, que de la baignoire ou de la douche.

Comment prévenir l’apparition de mauvaises odeurs dans la plomberie ?

La lutte contre les mauvaises odeurs de plomberie passe aussi par la prévention, qui inclut le nettoyage et l’entretien régulier des différents éléments de canalisations.

Ainsi, il est recommandé d’instaurer un ensemble de bonnes habitudes, à effectuer d’une manière fréquente afin de maintenir les tuyaux dans un bon état d’hygiène, et d’éviter les mauvaises odeurs ou les bouchons.

La première mesure à appliquer consiste à s’assurer que l’installation est réalisée correctement, selon les consignes du fabricant, afin d’éviter une usure rapide et des dysfonctionnements avant l’heure.

Si l’installation est correcte, il convient de la préserver en adoptant des gestes simples comme retirer les restes de nourriture avant de laver la vaisselle. L’accumulation progressive des déchets organiques, des huiles ou graisses est en effet la principale source d’obstruction des canalisations.

Par ailleurs, un entretien préventif des tuyauteries avec du bicarbonate de soude additionné de sel et de vinaigre blanc peut être efficace pour éliminer les éventuels déchets accumulés. Si un bouchon est détecté, et qu’il ne peut être délogé, il est indispensable de demander l’intervention d’un plombier toulouse, qui possède tout le savoir-faire et les connaissances nécessaires à la résolution de ce type de problèmes.

L’entretien et le nettoyage peuvent aussi être réalisés à l’aide de produits chimiques vendus dans le commerce, comme l’ammoniac, qui est redoutablement efficace. Ces substances sont d’excellents alliés dans la prévention des mauvaises odeurs, car elles permettent de dissoudre les résidus accumulés. Le souci avec ces produits c’est qu’ils sont généralement toxiques et peu respectueux de l’environnement. Il convient alors de les utiliser avec précautions, en faisant appel de préférence à un plombier professionnel pour éviter les dangers.