Comment bien choisir des chaussures de sécurité pour plombier ?

Savez-vous que la plupart du temps les pieds du plombier sont ses parties les plus exposées au danger pendant son travail ? Vous n’y croyez peut-être pas encore, mais les endroits que visite un plombier sont le plus souvent humides au point où sans une fermeté au sol il lui est très facile de tomber.

C’est pourquoi parmi les équipements de protection individuelle du plombier figure en bonne place la chaussure de sécurité. Très indispensable, une chaussure de sécurité offre la protection optimale contre les blessures et les accidents aux pieds.

Pour ce faire, elle se doit d’être conforme aux normes et exigences en la matière. Voici quelques aspects à prendre en compte dans le choix de la chaussure de sécurité pour plombier.

Chaussure de sécurité : quelle importance pour le plombier ?

Dans l’exercice de sa profession, le plombier est amené à mettre pied très souvent dans des endroits humides et à parfois grimper à une certaine altitude. Cela demande de sa part un bon contrôle de ses mouvements et surtout une certaine solidité au sol. À cet effet, une chaussure se sécurité reste un équipement indispensable voir obligatoire pour le plombier.

Pour cause, elle est nécessaire à la prévention de toute situation à risque afin de garantir la protection des pieds du plombier. Que ce soit face aux substances chimiques ou à l’humidité, la chaussure de sécurité permet au plombier de travailler en toute sécurité. À cet effet, elle doit répondre à des normes garantes de leur qualité. Pour trouver ce qu’il vous faut, rendez-vous sur s24.fr.

Quels sont les critères décisifs de choix d’une chaussure de sécurité pour plombier ?

Choisir des chaussures de sécurité qui répondent aux exigences de son métier reste l’une des obligations de tout plombier. En effet, ces chaussures seront ses compagnons au quotidien. Il faudra donc qu’elles soient choisies en étroite relation avec les risques de la profession.

La résistance à la glisse

C’est le premier grand danger auquel se trouve exposé un plombier. En effet, les milieux que fréquente un plombier sont souvent très humides, ce qui l’expose à des risques de glissades importants. Pour faire face à une telle situation, il est important d’accorder un point d’honneur à la semelle.

Il est souvent recommandé de choisir des chaussures aux semelles en caoutchouc en raison de leur adhérence au sol. De même, lorsqu’elles sont cramponnées, ces semelles favorisent l’accrochage au sol. Ceci réduit considérablement le risque de glissade.

La prise en compte des normes régissant la chaussure de sécurité

La compréhension des normes des chaussures de sécurité reste un enjeu indispensable pour faire face aux risques du métier de plombier. Ces normes sont garantes de la qualité des chaussures. Il est donc nécessaire de s’interroger sur les impératifs du métier et des préconisations de la législation du travail avant de porter son choix sur une chaussure de sécurité. Pour ce qui est de la profession du plombier, il est recommandé des chaussures de norme EN 20 345. Qu’elles soient S3 ou S4, ces chaussures sont antistatiques avec des semelles résistantes aux hydrocarbures. Elles sont hydrofuges, imperméables et sont parfaitement adaptées aux milieux humides et à risque. Ce sont des chaussures de sécurité adaptées aux chantiers extérieurs.  

Prioriser le confort de vos pieds

Bien que le rôle d’un tel équipement est de protéger l’utilisateur, il n’en demeure pas moins qu’il doit procurer un certain confort à vos pieds. En effet, c’est un accessoire que vous aurez à porter pendant plusieurs heures de travail. Il faudrait donc qu’au-delà de leur légèreté, vos chaussures de sécurité favorisent la respirabilité de vos pieds.

Au cas contraire, vos pieds ne pourraient supporter y être pendant longtemps. Ceci étant, les chaussures de sécurité pour plombier doivent être souples afin de faciliter la liberté de mouvement pendant les travaux. Cette souplesse est d’ailleurs d’une grande importance pour favoriser la circulation du sang, quelle que soit la position de travail.