Comment purger un radiateur de chauffage ?

Lorsque vous purgez un radiateur, vous permettez à l’air qu’il contient de s’échapper. Il est conseillé d’effectuer cette opération au moins une fois par an pour assurer le bon fonctionnement de votre installation.

Il est probable que vos radiateurs aient besoin d’être purgés si vous entendez des bruits ou si vous remarquez qu’ils ne chauffent pas partout à la même température.

Nous verrons plus en détail quand et comment purger un radiateur.

Pourquoi purger un radiateur ?

Le système de chauffage au gaz se compose d’une chaudière et de radiateurs qui sont reliés par des tuyaux qui acheminent l’eau chaude. Lorsque le chauffage est allumé, la chaudière chauffe l’eau qui est ensuite acheminée vers les radiateurs. L’eau chaude réchauffe ainsi les radiateurs, qui distribuent ensuite la chaleur dans toute la pièce.

Au fil du temps, de l’air s’engouffre dans les tuyaux, provoquant des bulles qui empêchent l’eau d’être distribuée de manière uniforme. Cet air est à l’origine du bruit dans le radiateur et les tuyaux. Lorsque le processus ralentit, la chaleur devient moins homogène, ce qui oblige la chaudière à travailler davantage. Cela gaspille beaucoup d’énergie et augmente inutilement votre facture de gaz. Le radiateur en question doit alors être purgé.

La purge d’un radiateur à gaz est l’approche la plus efficace pour éliminer l’air emprisonné dans le système. L’eau circule mieux à l’intérieur des tuyaux et des radiateurs, la chaleur est répartie plus uniformément et les pièces sont ainsi chauffées plus rapidement. Les températures sont atteintes plus rapidement et la consommation de gaz est réduite.

La purge d’un radiateur permet également de prévenir les pannes et les dommages qui en découlent. En effet, si un radiateur n’a pas été purgé depuis longtemps, les tuyaux de raccordement peuvent commencer à fuir. Cette eau qui coule peut endommager le sol, en particulier s’il est stratifié ou recouvert de moquette.

La chaudière est moins sollicitée lorsque les radiateurs sont correctement entretenus par la purge. Cette opération est essentielle car elle prolonge la durée de vie de la chaudière en évitant le gaspillage. Lorsqu’un radiateur est purgé régulièrement et maintenu en bon état de fonctionnement, les pannes sont moins probables.

Quand procéder à une purge des radiateurs ?

À titre préventif, il est recommandé de purger vos radiateurs une fois par an. Le moment idéal est au début de l’automne, juste avant le début de la saison de chauffage et le redémarrage de votre chaudière. Si vos radiateurs font des bruits bizarres, comme des sifflements ou des gargouillis, ou s’ils sont chauds en bas et froids en haut, une purge est nécessaire. Cela indique que de l’air a pénétré dans le circuit de chauffage, obstruant la libre circulation de l’eau. La purge permet d’éliminer l’air qui s’est accumulé dans vos radiateurs et de redonner toute son efficacité à votre système de chauffage.

Il convient de noter que si vos radiateurs sont froids à la base, la purge est généralement inutile. Le diagnostic de votre installation peut être effectué en contactant un spécialiste.

Si vous êtes contraint de purger toutes les semaines environ pendant la saison de chauffe, prévenez votre chauffagiste afin qu’il puisse déterminer d’où provient l’entrée d’oxygène dangereuse et régler le problème (purgeurs automatiques défectueux dans les combles, vase d’expansion défectueux, etc.)

réglage de radiateur

Comment purger un radiateur ?

La purge d’un radiateur est une procédure simple qui doit être effectuée avec soin et précision. Si vous décidez de vous en occuper vous-même, vous aurez besoin de quelques éléments. Prenez une clé de purge ou un tournevis plat, un grand récipient pour recueillir l’eau, un chiffon et des gants résistant à la chaleur, et procédez comme suit :

  1. Réglez tous vos appareils sur leurs réglages les plus élevés et attendez une quinzaine de minutes
  2. Pour éviter tout risque de brûlure, éteignez votre chauffage et mettez votre chaudière en mode « été » ou « absence »
  3. Attendez que les radiateurs refroidissent avant de poursuivre
  4. A l’aide de la clé spécialisée, ouvrez doucement le purgeur (généralement placé en haut du radiateur, en face du bouton de réglage)
  5. Laissez l’air s’échapper
  6. À l’aide de votre récipient, recueillez l’eau qui s’écoule
  7. Une fois que l’eau a cessé de couler, fermez le purgeur
  8. Ouvrez le robinet de remplissage de la chaudière pour rétablir la pression dans le radiateur (le manomètre doit être compris entre 1 et 1,5 bars pour un appartement ou une maison de plain-pied, et entre 1,8 et 2 bars pour une maison à étage)
  9. Remplissez le réservoir d’eau et fermez le robinet de remplissage
  10. Remettez votre équipement en marche à la fin.

Contrôler la pression du circuit de chauffage

N’oubliez pas de vérifier le niveau de pression de votre chaudière régulièrement après avoir purgé vos radiateurs afin de vérifier qu’il n’ai pas de fuite ou encore de l’air dans le circuit. Elle doit être comprise entre 1 et 1,5 bar. Si vous constatez que la pression est trop faible, il suffit d’ouvrir le robinet de remplissage de la chaudière (situé sous l’appareil) pour augmenter le niveau.

La purge de vos radiateurs est donc une opération relativement simple. Vos radiateurs répartiront mieux la chaleur et vous éviterez la surconsommation si vous pensez à le faire chaque année avant de commencer votre chauffage.